CINEFILONS
 Portail  •  Forums  •  S'enregistrer  •  Membres  •  Groupes  •  Rechercher  •  FAQ  •  Connexion 
 Phrases... Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Kiké



Age: 28
Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 3135
Localisation: Bruxelles
Loisirs: cinéma,littérature, théâtre, musique, guindaille

MessagePosté le: 10 Mar 2014 à 20:11    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Zozef a écrit :
Kiké a écrit :
Zozef a écrit :
Resnais n'a qu'un sujet : l'homme qui revient de la mort

Gilles Deleuze


Voilà une phrase qui donne envie de découvir son cinéma. Même si je préfère ce sujet : la femme qui revient de la mort! http://www.aquadesign.be/im/smiley/wink.gif

Image


Homme/Femme…Deleuze parle au général, sans notion de genre…Resnais et Marker, qui fut son collaborateur, ont « beaucoup travaillés » Vertigo…voir La jetée, sa forêt de séquoia, son homme qui revient du futur pour rencontrer sa mort dans le passé et les couloirs de Marienbad où l'on revient toujours…

une partie du texte de l’intervention de Deleuze est sur la page Resnais http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/0009.gif

Découvrir, c'est un mot d'avenir


Je sais qu'il y a une parenté Vertigo/La Jetée, j'ignorais la collaboration de Resnais. Je cherche le film depuis un petit temps, en vain Pleure ou très triste

_________________
Il n'y a pas de joie à être heureux tout seul (Pie Tchibanda)
Voir le profil de l'utilisateur
Zozef



Age: 59
Inscrit le: 07 Oct 2010
Messages: 5934
Localisation: Toulouse
Loisirs: Cinéma - Musique

MessagePosté le: 10 Mar 2014 à 20:13    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Kiké a écrit :
Zozef a écrit :
Kiké a écrit :
Zozef a écrit :
Resnais n'a qu'un sujet : l'homme qui revient de la mort

Gilles Deleuze


Voilà une phrase qui donne envie de découvir son cinéma. Même si je préfère ce sujet : la femme qui revient de la mort! http://www.aquadesign.be/im/smiley/wink.gif

Image


Homme/Femme…Deleuze parle au général, sans notion de genre…Resnais et Marker, qui fut son collaborateur, ont « beaucoup travaillés » Vertigo…voir La jetée, sa forêt de séquoia, son homme qui revient du futur pour rencontrer sa mort dans le passé et les couloirs de Marienbad où l'on revient toujours…

une partie du texte de l’intervention de Deleuze est sur la page Resnais http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/0009.gif

Découvrir, c'est un mot d'avenir



Je sais qu'il y a une parenté Vertigo/La Jetée, j'ignorais la collaboration de Resnais. Je cherche le film depuis un petit temps, en vain Pleure ou très triste


Lequel ? La Jetée ?

_________________
…les mots justes trouvés au bon moment sont de l'action…
Voir le profil de l'utilisateur
Kiké



Age: 28
Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 3135
Localisation: Bruxelles
Loisirs: cinéma,littérature, théâtre, musique, guindaille

MessagePosté le: 10 Mar 2014 à 20:15    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Oui

_________________
Il n'y a pas de joie à être heureux tout seul (Pie Tchibanda)
Voir le profil de l'utilisateur
Zozef



Age: 59
Inscrit le: 07 Oct 2010
Messages: 5934
Localisation: Toulouse
Loisirs: Cinéma - Musique

MessagePosté le: 10 Mar 2014 à 20:17    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Kiké a écrit :
Oui


On va s'en occuper alors http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/0009.gif

_________________
…les mots justes trouvés au bon moment sont de l'action…
Voir le profil de l'utilisateur
Kiké



Age: 28
Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 3135
Localisation: Bruxelles
Loisirs: cinéma,littérature, théâtre, musique, guindaille

MessagePosté le: 10 Mar 2014 à 20:28    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Zozef a écrit :
Kiké a écrit :
Oui


On va s'en occuper alors http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/0009.gif


Béni soyez-vous http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/0009.gif

_________________
Il n'y a pas de joie à être heureux tout seul (Pie Tchibanda)
Voir le profil de l'utilisateur
Zozef



Age: 59
Inscrit le: 07 Oct 2010
Messages: 5934
Localisation: Toulouse
Loisirs: Cinéma - Musique

MessagePosté le: 10 Mar 2014 à 20:45    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Kiké a écrit :
Zozef a écrit :
Kiké a écrit :
Oui


On va s'en occuper alors http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/0009.gif


Béni soyez-vous http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/0009.gif


Allons Allons…n'exagèrons rien http://i42.tinypic.com/5fmalg.jpg http://www.aquadesign.be/im/smiley/wink.gif

_________________
…les mots justes trouvés au bon moment sont de l'action…
Voir le profil de l'utilisateur
Zozef



Age: 59
Inscrit le: 07 Oct 2010
Messages: 5934
Localisation: Toulouse
Loisirs: Cinéma - Musique

MessagePosté le: 11 Mar 2014 à 15:04    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Kiké http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/0009.gif

La Jetée …DRIVE… dossier CINÉ CLUB in CAVERNE (version bilingue) http://www.aquadesign.be/im/smiley/wink.gif

_________________
…les mots justes trouvés au bon moment sont de l'action…
Voir le profil de l'utilisateur
Kiké



Age: 28
Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 3135
Localisation: Bruxelles
Loisirs: cinéma,littérature, théâtre, musique, guindaille

MessagePosté le: 18 Mar 2014 à 20:27    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Je me souviens d’avoir pensé que les yeux n’ont pas d’âge, et que l’on meurt avec ses yeux d’enfants, toujours, ses yeux qui un jour se sont ouverts sur le monde, et ne l’ont plus laché.

(Claudel)

_________________
Il n'y a pas de joie à être heureux tout seul (Pie Tchibanda)
Voir le profil de l'utilisateur
Kiké



Age: 28
Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 3135
Localisation: Bruxelles
Loisirs: cinéma,littérature, théâtre, musique, guindaille

MessagePosté le: 22 Mar 2014 à 19:43    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Foulées creusant le sable

empreintes digitales,

cœurs gravés dans la peau des arbres,

filets de graffiti sur les murs d’un cachot,

rides et cicatrices

en quoi une vie se résume,

encoches de bâton,

nœuds au mouchoir,

tatouages

à la teneur d’archives ou de pedigree,

signes de quelque chose qui s’est passé

ou allait se passer,

même à jamais perdues

ces traces

persistent peut-être à peser

de toute leur minceur

sur l’inanité du rien.



.



MICHEL LEIRIS

(Fissures, extrait)

_________________
Il n'y a pas de joie à être heureux tout seul (Pie Tchibanda)
Voir le profil de l'utilisateur
Zozef



Age: 59
Inscrit le: 07 Oct 2010
Messages: 5934
Localisation: Toulouse
Loisirs: Cinéma - Musique

MessagePosté le: 22 Mar 2014 à 22:10    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Je ne sache pas qu'après avoir vu L'Avare, on ait donné un meilleur pourboire à la dame du vestiaire

Sacha Guitry

_________________
…les mots justes trouvés au bon moment sont de l'action…
Voir le profil de l'utilisateur
Kiké



Age: 28
Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 3135
Localisation: Bruxelles
Loisirs: cinéma,littérature, théâtre, musique, guindaille

MessagePosté le: 22 Avr 2014 à 12:30    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Petit hommage à un écrivain qui vient de s'en aller...

He aprendido que el mundo quiere vivir en la cima de la montaña, sin saber que la verdadera felicidad está en la forma de subir la escarpada

(J'ai appris que tout le monde désire vivre au sommet de la montagne, sans savoir que le vrai bonheur est dans la manière de gravir la pente)

Gabriel Garcia Marquez

_________________
Il n'y a pas de joie à être heureux tout seul (Pie Tchibanda)
Voir le profil de l'utilisateur
chrislynch
Administrateur


Age: 53
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 49342

MessagePosté le: 23 Avr 2014 à 9:55    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Perso je n'ai jamais eu envie de vivre au sommet d'une montagne : trop froid et surtout le vertige !!! Mr. Green
Voir le profil de l'utilisateur
Kiké



Age: 28
Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 3135
Localisation: Bruxelles
Loisirs: cinéma,littérature, théâtre, musique, guindaille

MessagePosté le: 23 Avr 2014 à 10:26    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Même pas celles-ci ? Mr. Green

Image

_________________
Il n'y a pas de joie à être heureux tout seul (Pie Tchibanda)
Voir le profil de l'utilisateur
chrislynch
Administrateur


Age: 53
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 49342

MessagePosté le: 24 Avr 2014 à 10:07    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Mon idéal de paysage est un lac avec une montagne derrière. Voir la montagne, oui ; monter à son sommet, moins, même si celle-ci est lynchéenne Mr. Green
Voir le profil de l'utilisateur
Kiké



Age: 28
Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 3135
Localisation: Bruxelles
Loisirs: cinéma,littérature, théâtre, musique, guindaille

MessagePosté le: 24 Avr 2014 à 16:40    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

C'est un bon compromis Mr. Green

_________________
Il n'y a pas de joie à être heureux tout seul (Pie Tchibanda)
Voir le profil de l'utilisateur
Titine



Age: 63
Inscrit le: 06 Oct 2010
Messages: 6876
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: 24 Avr 2014 à 16:53    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

chrislynch a écrit :
Mon idéal de paysage est un lac avec une montagne derrière. Voir la montagne, oui ; monter à son sommet, moins, même si celle-ci est lynchéenne Mr. Green

Un lac et une montagne suisses de préférence, je suppose… avec une maison possédant une tour pour pouvoir mieux contempler le paysage…. Mr. Green Mr. Green
Image

_________________
Je suis CHARLIE
Voir le profil de l'utilisateur
chrislynch
Administrateur


Age: 53
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 49342

MessagePosté le: 25 Avr 2014 à 9:52    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Ah ! C'est pas mal du tout ! Je dirais même plus, c'est très bien. Pas encore le top, mais très bien Mr. Green
Voir le profil de l'utilisateur
Kiké



Age: 28
Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 3135
Localisation: Bruxelles
Loisirs: cinéma,littérature, théâtre, musique, guindaille

MessagePosté le: 29 Avr 2014 à 12:21    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut



MADELEINE QUI VEILLAIT.



J'ai dîné chez mon ami le peintre Jean Villeri. Il est plus de onze heures. Le métro me ramène à mon domicile. Je change de rame à la station Trocadéro. Alourdi par une fatigue agréable, j'écoute distraitement résonner mon pas dans le couloir des correspondances. Soudain une jeune femme, qui vient en sens inverse, m'aborde après m'avoir, je crois, longuement dévisagé. Elle m'adresse une demande pour le moins inattendue: " Vous n'auriez pas une feuille de papier à lettres, monsieur ?" Sur ma réponse négative et sans doute devant mon air amusé, elle ajoute: " Cela vous paraît drôle ?" Je réponds non, certes, ce propos ou un autre...Elle prononce avec une nuance de regret : "Pourtant" ! Sa maigreur, sa pâleur et l'éclat de ses yeux sont extrêmes. Elle marche avec cette aisance des mauvais métiers qui est aussi la mienne. Je cherche en vain à cette silhouette fâcheuse quelque beauté. Il est certain que l'ovale du visage, le front, le regard surtout doivent retenir l'attention, troubler. Mais de là à s'enquérir ! Je ne songe qu'à fausser compagnie. Je suis arrivé devant la rame de Saint-Cloud et je monte rapidement. Elle s'élance derrière moi. Je fais quelques pas dans le wagon pour m'éloigner et rompre. Sans résultat.
A Michel-Ange Molitor je m'empresse de descendre. Mais le léger pas me poursuit et me rattrape. Le timbre de la voix s'est modifié. Un ton de prière sans humilité. En quelques mots paisibles je précise que les choses doivent en rester là. Elle me dit alors: " Vous ne comprenez pas, oh non ! Ce n'est pas ce que vous croyez." L'air de la nuit que nous atteignons donne de la grâce à son effronterie: " Me voyez-vous dans les couloirs déserts d'une station, que les gens sont pressés de quitter, proposer la galante aventure ?" - Où habitez-vous ? - Très loin d'ici. Vous ne connaissez pas." Le souvenir de la quête des énigmes, au temps de ma découverte de la vie et de la poésie, me revient à l'esprit. Je le chasse, agacé. " Je ne suis pas tenté par l'impossible comme autrefois (je mens). J'ai vu trop souffrir...(quelle indécence!)" Et sa réponse: " Croire à nouveau ne fait pas qu'il y aura davantage de souffrance. Restez accueillant. Vous ne vous verrez pas mourir ".


Elle sourit: "Comme la nuit est humide!" Je la sens ainsi. La rue Boileau, d'habitude provinciale et rassurante, est blanche de gelée, mais je cherche en vain la trace des étoiles dans le ciel. J'observe de biais la jeune femme: "Comment vous appelez-vous, mon petit ?- Madeleine". A vrai dire, son nom ne m'a pas surpris. J'ai terminé dans l'après-midi Madeleine à la veilleuse, inspiré par le tableau de Georges de La Tour dont l'interrogation est si actuelle. Ce poème m'a coûté. Comment ne pas entrevoir, dans cette passante opiniâtre, sa vérification ? A deux reprises déjà, pour d'autres particulièrement coûteux poèmes, la même aventure m'advint. Je n'ai nulle difficulté à m'en convaincre. L'accès d'une couche profonde d'émotion et de vision est propice au surgissement du grand réel.
On ne l'atteint pas sans quelque remerciement de l'oracle. Je ne pense pas qu'il soit absurde de l'affirmer. Je ne suis pas le seul à qui ces rares preuves sont parfois foncièrement accordées. " Madeleine, vous avez été très bonne et très patiente. Allons ensemble, encore, voulez-vous ? " Nous marchons dans une intelligence d'ombres parfaite. J'ai pris le bras de la jeune femme et j'éprouve ces similitudes que la sensation de la maigreur éveille. Elles disparaissent presque aussitôt, ne laissant place qu'à l'intense solitude et à la complète faveur à la fois, que je ressentis quand j'eus mis le point final à l'écriture de mon poème. Il est minuit et demi. Avenue de Versailles, la lumière du métro Javel, pâle, monte de terre. « Je vous dis adieu, ici. » J'hésite, mais le frêle corps se libère. « Embrassez-moi, que je parte heureuse... » Je prends sa tête dans mes mains et la baise aux yeux et sur les cheveux. Madeleine s'en va, s'efface du bas des marches de l'escalier du métro dont les portes de fer vont bientôt être tirées et sont déjà prêtes.
Je jure que tout ceci est vrai et m'est arrivé, n'étant pas sans amour comme j'en fais le récit, cette nuit de janvier.
La réalité noble ne se dérobe pas à qui la rencontre pour l'estimer et non pour l'insulter et la faire prisonnière. Là est l'unique condition que nous ne sommes pas toujours assez purs pour remplir.



René Char, Madeleine à la veilleuse.

Je trouve qu'il s'agit là d'un très beau poème en prose. Il y a une belle écriture, avec quelques superbes tournures de phrases, surtout sur la fin.
J'aime ce texte, car il m'invite à être ouvert et accueillant face au réel, aux hasards que peut réserver le quotidien. J'aime quand la poésie parvient, comme ici, à m'éveiller, me faire regarder le réel autrement.
Et naturellement, toute ressemblance avec une autre Madeleine qui est aussi rencontrée par "hasard" dans un certain film, est tout à fait fortuite^^

_________________
Il n'y a pas de joie à être heureux tout seul (Pie Tchibanda)
Voir le profil de l'utilisateur
chrislynch
Administrateur


Age: 53
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 49342

MessagePosté le: 30 Avr 2014 à 9:23    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

Kiké a écrit :


J'aime quand la poésie parvient, comme ici, à m'éveiller



Fabrice Midal — Et si la poésie menait à l’éveil ? - qui peut éventuellement t'intéresser :

http://www.wikistrike.com/article-fabrice-midal-et-si-la-poesie-menait-a-l-eveil-84533735.html

PS : Je n'ai rien lu de lui, mais je l'ai écouté ici avec intérêt :

https://www.youtube.com/watch?v=aPLrjKyR2zQ

Ici, conférence "Méditation et poésie" :

https://www.youtube.com/watch?v=Md8RFdJ2zyo

-------------

Je ne suis pas en accord avec tout mais il adore Kafka, Socrate, et combat activement l'aliénation, l'enfermement psychologique, la rêverie et la confusion.

-------------

Kafka : "Un livre doit être la hache qui brise la mer gelée en nous".

« Lettre à Oskar Pollak, 27 janvier 1904 » (trad. Marthe Robert), dans Œuvres complètes, Franz Kafka, éd. Gallimard, 1984, vol. 4, p. 575

ou sa compréhension de l'éveil par la créativité artistique.
Voir le profil de l'utilisateur
Kiké



Age: 28
Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 3135
Localisation: Bruxelles
Loisirs: cinéma,littérature, théâtre, musique, guindaille

MessagePosté le: 02 Mai 2014 à 10:50    Sujet du message:  Re: Phrases... Répondre en citantRevenir en haut

http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/0009.gif

Je connais un peu Fabrice Midal, et j'ai évidemment apprécié les ponts qu'il construit entre spiritualité et art. En plus il adore Rilke^^

J'adhère également à la belle formule de Kafka

_________________
Il n'y a pas de joie à être heureux tout seul (Pie Tchibanda)
Voir le profil de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers :   


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum