CINEFILONS
 Portail  •  Forums  •  S'enregistrer  •  Membres  •  Groupes  •  Rechercher  •  FAQ  •  Connexion 
 Batman Begins (Christopher Nolan) 2004 Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
chrislynch
Administrateur


Age: 52
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 49342

MessagePosté le: 03 Jan 2011 à 12:06    Sujet du message:  Batman Begins (Christopher Nolan) 2004 Répondre en citantRevenir en haut

Citation :


Après analyse d’Inception, retour sur Batman begins où Nolan utilisait déjà les mêmes sources d’inspiration pour construire sa narration. Ce qu’il y a d’intéressant dans ce Batman, c’est que Nolan ne masque rien sur son approche. Batman, il le voit avant tout comme un symbole :

Image

Et c’est ce symbole que Nolan va analyser en explorant le psychisme du héros. Comme dans Inception, il va mélanger les concepts freudiens et jungiens. Freud et le trauma de l’enfance, il le cherche par l’intermédiaire d’un rêve :

Image

Ou plutôt d’un cauchemar :

Image

Celui où il fut confronté aux chauves-souris :

Image

Jusque là, rien de très original. Qu’est-ce que Nolan veut apporter de neuf au mythe Batman ? Une exploration jungienne :

Image

Deux auteurs ont fortement marqué Jung pour l’aider à trouver son processus d’individuation. D’abord Goethe et Faust pour sa descente aux enfers. Le jeune Bruce, juste avant la mort de ses parents, se sent mal à l’aise devant le spectacle de Faust. Faust, une fameuse ombre inconsciente chez Bruce. Ses craintes et sa destinée, inscrites au sein de cette œuvre :

Image

Le processus d’individuation et une autre rencontre avec l’ombre :

Image

Jung définit l'Ombre de la manière suivante :
« L’ombre est quelque chose d’inférieur, de primitif, d’inadapté et de malencontreux, mais non d’absolument mauvais. » « Il n’y a pas de lumière sans ombre et pas de totalité psychique sans imperfection. La vie nécessite pour son épanouissement non pas de la perfection mais de la plénitude. Sans imperfection, il n’y a ni progression, ni ascension. »

Dans ce voyage d'un homme pour devenir le plus entièrement lui-même, il existe des étapes. Nous avons vu plus haut l’importance de Goethe chez Jung. Un deuxième auteur, Friedrich Nietzsche, sera lui aussi d’une importance capitale pour Jung. Le concept du surhomme, que Jung va finir par rejeter totalement. Idem pour Wayne dans sa rencontre avec Ducard (Liam Neeson) :

Image

« L'expérience archétypique est une expérience intense et bouleversante. Il nous est facile de parler aussi tranquillement des archétypes, mais se trouver réellement confronté à eux est une tout autre affaire. La différence est la même qu'entre le fait de parler d'un lion et celui de devoir l'affronter. Affronter un lion constitue une expérience intense et effrayante, qui peut marquer durablement la personnalité

Pour Bruce, il ne s’agit pas de lion mais de chauves-souris. Pour affronter cette ombre, il faut descendre en profondeur, ce que va faire Bruce en descendant dans les grottes :

Image

La grotte ou le refoulement dans les profondeurs de l’inconscient :

Image

La rencontre avec l’ombre :

Image

Après la rencontre avec l’ombre pour Jung :

« Lorsque le processus d'individuation devient conscient, lorsque le moi fait l'expérience de l'inconscient collectif, il se transforme. " Cela se produit le plus souvent lors de la rencontre avec l'ombre, ou dans la différentiation de l'anima et de l'animus d'avec leur projection; et toujours sous la forme d'un conflit où le moi se transforme " Et Wayne devient Batman :

Image

Après la rencontre avec l’ombre, celle de l’anima, essentielle dans le développement du psychisme masculin, altérité qui rajoute au processus d’individuation. Elle va aider à chercher et trouver l’authenticité :

ImageImage

Conclusion : Comme pour « Inception », processus d’individuation jungienne. Après ce processus, Bruce Wayne, nettoyé en profondeur, est réellement devenu quelque chose d’avantageux pour le monde.


Dernière édition par chrislynch le 08 Avr 2011 à 21:44; édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Elpapy



Age: 109
Inscrit le: 12 Avr 2008
Messages: 3767

MessagePosté le: 03 Jan 2011 à 14:59    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Image


Il m'est de plus en plus sympathique ce Jung


Et quand il tue son mentor, tu interprêtes ça comment?
Voir le profil de l'utilisateurMSN Messenger
Gleem



Age: 28
Inscrit le: 01 Aoû 2009
Messages: 908

MessagePosté le: 03 Jan 2011 à 15:19    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Edifiant, bravo
Voir le profil de l'utilisateur
chrislynch
Administrateur


Age: 52
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 49342

MessagePosté le: 03 Jan 2011 à 15:58    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Elpapy a écrit :
Image


Il m'est de plus en plus sympathique ce Jung


Et quand il tue son mentor, tu interprêtes ça comment?


Je pense l'avoir indiqué plus haut mais peut-être pas de manière assez précise. D'après les concepts jungiens, Ducard est une mauvaise voie car elle propose la notion de Surhomme. Selon Jung, le concept du surhomme a été inventé par Nietzsche pour compenser ses propres faiblesses. Tout homme est d'abord inférieur et doit apprendre son infériorité pour la maîtriser et la surmonter. Le surhomme ne deviendra maître que des médiocres. Il engendrera violence et destruction. En effet, la ligue des ombres veut nettoyer Gotham City. Pour devenir un héros, il faut d'abord se nettoyer soi-même et non pas le monde extérieur. Nolan apporte justement cette notion que le héros se soit nettoyé avant de nettoyer le monde. La puissance d'un héros est intérieure et non extérieure. Sans ce nettoyage intérieur, la force devient maléfique (Voir Star Wars par exemple qui est également pompé sur Jung).
Voir le profil de l'utilisateur
Norma



Age: 118
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 3878

MessagePosté le: 03 Jan 2011 à 17:44    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Ah bon, il y a ça dans Batman Begins ??? Ben euh... bon je vais peut-être le revoir un de ces quatre...
Voir le profil de l'utilisateur
twaits



Age: 10
Inscrit le: 16 Fév 2008
Messages: 15875

MessagePosté le: 03 Jan 2011 à 20:36    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

bravo, j'ai pas tout compris, je crois, mais bravo http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/0009.gif


sinon j'attends avec impatience une analyse jungienne de Bastien sur les Ch arlots en folie Mr. Green
Voir le profil de l'utilisateur
chrislynch
Administrateur


Age: 52
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 49342

MessagePosté le: 03 Jan 2011 à 22:12    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

twaits a écrit :
bravo, j'ai pas tout compris, je crois, mais bravo http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/0009.gif


sinon j'attends avec impatience une analyse jungienne de Bastien sur les Charlots en folie Mr. Green


Ah oui, ça serait sympa

Mr. Green
Voir le profil de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers :   


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum