CINEFILONS
 Portail  •  Forums  •  S'enregistrer  •  Membres  •  Groupes  •  Rechercher  •  FAQ  •  Connexion 
 Tomas Alfredson Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
chrislynch
Administrateur


Age: 53
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 49342

MessagePosté le: 06 Sep 2011 à 13:50    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Benoît a écrit :
chrislynch a écrit :
Image


Dans les deux cas, ils ont de grandes dents. Mr. Green


heuueidje
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît



Age: 32
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 14916
Localisation: Belgique

MessagePosté le: 06 Sep 2011 à 17:39    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Image

La Suède possède divers cinéastes capables de s'exprimer de manières bien différentes et ce depuis des décennies entre les Bergman, Andersson et consorts. Arrive alors Tomas Alfredson qui décide de porter en film un best seller suédois, Let The Right One In.
En bref, l'oeuvre évoque une histoire d'amour entre un vampire et un jeune garçon. Je sens déjà les fans de Twilight trépigner ou hurler que rien ne peut dépasser la romance dans cette trilogie, mais calmons-les tout de suite, ça n'a plutôt rien à voir. C'est même une forme d'antithèse en fait.
Côté histoire, la "romance" est amenée de manière assez efficace et simplement sans tomber dans une forme de cliché gnan gnan. Surtout que pour le vampire, difficile à dire si on a affaire à une fille ou à un garçon. Une séquence nous prouve surtout qu'il est totalement assexué. Une romance qui va libérer petit à petit le jeune Oskar. A travers leurs relation, on verra aussi à quel point, et malgré la différence fondamentale, ils sont proches et attirés par le sang, d'une manière ou d'une autre.
L'oeuvre joue aussi sur un fond nettement plus social et assez en phase avec son temps. Violence précoce des jeunes, parents en difficultés, divorces, etc. Bref, à ce niveau l'oeuvre cadre bien avec son époque. A ce niveau, c'est vrai que c'est assez sombre, mais on n'est pas dans le démoralisant comme chez les Dardenne (ouf!).
Pour la forme, l'oeuvre est extrêmement bien travaillée. Tout d'abord il y a la création d'une ambiance remarquable avec constamment de la neige, la nuit, le sang, ça donne un aspect très particulier et réussi au film. La mise en scène est extrêmement bien foutue et les attaques de la jeune vampire très réussies. A ce titre, les deux jeunes acteurs sont charismatiques et jouent vraiment bien.
Seul bémol, la séquence de l'attaque des chats, vraiment en-dessous avec des moyens numériques un peu cheap!

http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif (et demi)

_________________
http://www.senscritique.com/batman1985
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
chrislynch
Administrateur


Age: 53
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 49342

MessagePosté le: 28 Sep 2011 à 9:01    Sujet du message: iiiiinnnnfffffooooooo  Répondre en citantRevenir en haut

Citation :
La taupe : le film de Tomas Alfredson décliné en licence ?


Image

Les producteurs du film d’espionnage envisagent des suites.

Malgré un accueil partagé, même si globalement favorable, venant de la presse lors des festivals (Venise, Toronto…) où il a été présenté, La taupe reste un des films les plus excitants parmi les sorties de l’automne. Au point que son équipe comme ses producteurs se verraient bien remettre le couvert au plus vite. Gary Oldman, son acteur central, vient de déclarer au Guardian « J’ai adoré jouer George, et il y a de quoi faire d’autres films avec les livres de John Le Carré où il figure : Les gens de Smiley et Comme un collégien étant les plus évidents. Mais j’insisterai sur certains points, notamment que j’adorerais que Tomas Alfredson en soit de nouveau le réalisateur ». Le quotidien anglais affirme que tout pourrait aller dans son sens via une annonce, qui ne saurait tarder, de StudioCanal. Le principal producteur du film, envisageant très clairement d’autres films, avec la même équipe, autour de ce personnage d’espion déchu des services secrets anglais, réengagé par le gouvernement pour démasquer un agent double au service des soviétiques.

Source Première
Voir le profil de l'utilisateur
chrislynch
Administrateur


Age: 53
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 49342

MessagePosté le: 08 Fév 2012 à 19:43    Sujet du message: pppprrrresssss  Répondre en citantRevenir en haut

Citation :
Sortie Belgique et la critique de Dayez

Image

La Taupe

Image

Avant d’être l’auteur de livres plébiscités comme "La constance du jardinier", John le Carré fut un maître du roman d’espionnage avec "L’espion qui venait du froid" ou "Tinker, tailor, soldier and spy" ("La taupe"). Déjà adapté à la télévision avec l’immense Alec Guinness, "La taupe" fait don aujourd’hui l’objet d’une nouvelle transposition, au grand écran cette fois.

Londres, début des années 70. George Smiley, agent secret récemment retraité, est mandaté par le cabinet du ministère de la défense de débusquer l’agent double à la solde des communistes qui se tapit au sein du "Cirque", le quartier général du M.I.6. La tâche de Smiley est ardue, d’autant plus qu’il ne fait plus partie de la maison…

"La taupe", c’est "l’anti-James Bond" par excellence : ici, pas de folle course-poursuite, pas de créature affriolante… Mais une atmosphère feutrée pour des secrets d’alcôve, où tout le monde semble trahir tout le monde. Le réalisateur suédois (!) Tomas Alfredson restitue la quintessence du climat british des seventies, servi par un casting de haut vol : Gary Oldman, Colin Firth, John Hurt… Avec un travail sur la photo – grisâtre comme la guerre froide - les décors, les looks, son film ose avoir du style, une denrée devenue si rare dans un cinéma anglo-saxon formaté à l’extrême. Naturellement, mieux vaut avoir l’esprit bien en éveil pour suivre les méandres de ce récit d’espionnage, touffu et retors à souhait… Mais les amateurs de John le Carré seront à la fête !





Dernière édition par chrislynch le 08 Fév 2012 à 19:52; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
acte



Age: 33
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 11996
Localisation: Mulhouse
Loisirs: Cinéma du monde

MessagePosté le: 08 Fév 2012 à 19:50    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Par contre Chris, l'avis correspond à Millenium http://www.aquadesign.be/im/smiley/wink.gif

_________________
http://lesmotsdumonde.kazeo.com
Voir le profil de l'utilisateur
chrislynch
Administrateur


Age: 53
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 49342

MessagePosté le: 08 Fév 2012 à 19:52    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

acte a écrit :
Par contre Chris, l'avis correspond à Millenium http://www.aquadesign.be/im/smiley/wink.gif


Merci http://www.aquadesign.be/im/smiley/wink.gif

Rectifié
Voir le profil de l'utilisateur
Zozef



Age: 59
Inscrit le: 07 Oct 2010
Messages: 5934
Localisation: Toulouse
Loisirs: Cinéma - Musique

MessagePosté le: 29 Avr 2012 à 12:49    Sujet du message: mmoonnkkeeyy Re: Tomas Alfredson Répondre en citantRevenir en haut

La Taupe http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif

_________________
…les mots justes trouvés au bon moment sont de l'action…
Voir le profil de l'utilisateur
chrislynch
Administrateur


Age: 53
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 49342

MessagePosté le: 01 Juil 2012 à 9:25    Sujet du message:  Re: Tomas Alfredson Répondre en citantRevenir en haut

La Taupe

Image

« Le cirque », service secret anglais infiltré.

Grâce à une mise en scène très vivante, sans en faire de trop, on réussit à installer une atmosphère troublée de paranoïa. Ce qui fait que nous ne sommes pas seulement dans du suspense mais dans quelque chose de plus grand que lui. Alfredson, tout en maîtrise et finesse, semble posséder un gros potentiel de cinéaste.

La brochette d’acteurs britanniques est énorme, Gary Oldman en tête. Celui-là atteint une maturité extraordinaire dans sa seconde partie de carrière, adoptant un jeu tout en intériorité. Il s’agit là d’une des plus belles distributions de ces dix dernières années, ajoutant un véritable plus à la qualité du film.

http://i41.tinypic.com/123wspe.gif http://i41.tinypic.com/123wspe.gif http://i41.tinypic.com/123wspe.gif http://i41.tinypic.com/123wspe.gif
Voir le profil de l'utilisateur
Titine



Age: 63
Inscrit le: 06 Oct 2010
Messages: 6876
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: 01 Juil 2012 à 9:29    Sujet du message:  Re: Tomas Alfredson Répondre en citantRevenir en haut

chrislynch a écrit :
La Taupe

Image

« Le cirque », service secret anglais infiltré.

Grâce à une mise en scène très vivante, sans en faire de trop, on réussit à installer une atmosphère troublée de paranoïa. Ce qui fait que nous ne sommes pas seulement dans du suspense mais dans quelque chose de plus grand que lui. Alfredson, tout en maîtrise et finesse, semble posséder un gros potentiel de cinéaste.

La brochette d’acteurs britanniques est énorme, Gary Oldman en tête. Celui-là atteint une maturité extraordinaire dans sa seconde partie de carrière, adoptant un jeu tout en intériorité. Il s’agit là d’une des plus belles distributions de ces dix dernières années, ajoutant un véritable plus à la qualité du film.

http://i41.tinypic.com/123wspe.gif http://i41.tinypic.com/123wspe.gif http://i41.tinypic.com/123wspe.gif http://i41.tinypic.com/123wspe.gif

J'ai hésité à le voir car les films d'espionnages ou d'agents doubles en général je m'y perds Mr. Green mais après ce que tu en dis, ça me tente...

_________________
Je suis CHARLIE
Voir le profil de l'utilisateur
Bastien



Age: 32
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 9963
Localisation: Belgique

MessagePosté le: 01 Juil 2012 à 10:28    Sujet du message:  Re: Tomas Alfredson Répondre en citantRevenir en haut

Tiens sur la photo avec Oldman c'est Benedict Cumberbatch, qui est juste ENORME dans le rôle homonyme de la série Sherlock, de la BBC. Une raison de plus de me tenter Mr. Green

_________________
http://cinemadebastien.blogspot.com/
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
acte



Age: 33
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 11996
Localisation: Mulhouse
Loisirs: Cinéma du monde

MessagePosté le: 01 Juil 2012 à 11:56    Sujet du message:  Re: Tomas Alfredson Répondre en citantRevenir en haut

chrislynch a écrit :
La Taupe

Image

« Le cirque », service secret anglais infiltré.

Grâce à une mise en scène très vivante, sans en faire de trop, on réussit à installer une atmosphère troublée de paranoïa. Ce qui fait que nous ne sommes pas seulement dans du suspense mais dans quelque chose de plus grand que lui. Alfredson, tout en maîtrise et finesse, semble posséder un gros potentiel de cinéaste.

La brochette d’acteurs britanniques est énorme, Gary Oldman en tête. Celui-là atteint une maturité extraordinaire dans sa seconde partie de carrière, adoptant un jeu tout en intériorité. Il s’agit là d’une des plus belles distributions de ces dix dernières années, ajoutant un véritable plus à la qualité du film.

http://i41.tinypic.com/123wspe.gif http://i41.tinypic.com/123wspe.gif http://i41.tinypic.com/123wspe.gif http://i41.tinypic.com/123wspe.gif


Je partage ton avis ^^

_________________
http://lesmotsdumonde.kazeo.com
Voir le profil de l'utilisateur
chrislynch
Administrateur


Age: 53
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 49342

MessagePosté le: 02 Juil 2012 à 12:26    Sujet du message:  Re: Tomas Alfredson Répondre en citantRevenir en haut

Bastien a écrit :
Tiens sur la photo avec Oldman c'est Benedict Cumberbatch, qui est juste ENORME dans le rôle homonyme de la série Sherlock, de la BBC. Une raison de plus de me tenter Mr. Green


Oui. Et je confirme qu'il est énorme ici également alors qu'on ne lui laisse pas nécessairement l'espace pour se déployer. Aussi à cause de Oldman qui focalise l'attention par l'une des plus belles interprétation de l'Histoire du septième art. Pour dire, j'ai pensé à De Niro dans "Once upon" Mr. Green
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît



Age: 32
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 14916
Localisation: Belgique

MessagePosté le: 08 Juil 2012 à 21:15    Sujet du message:  Re: Tomas Alfredson Répondre en citantRevenir en haut

chrislynch a écrit :
Bastien a écrit :
Tiens sur la photo avec Oldman c'est Benedict Cumberbatch, qui est juste ENORME dans le rôle homonyme de la série Sherlock, de la BBC. Une raison de plus de me tenter Mr. Green


Oui. Et je confirme qu'il est énorme ici également alors qu'on ne lui laisse pas nécessairement l'espace pour se déployer. Aussi à cause de Oldman qui focalise l'attention par l'une des plus belles interprétation de l'Histoire du septième art. Pour dire, j'ai pensé à De Niro dans "Once upon" Mr. Green


Ce qui me fait penser que ma soeur n'arrête pas de nous tanner avec cette série. En tout cas, La taupe, c'est (très) bien.

_________________
http://www.senscritique.com/batman1985
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
Benoît



Age: 32
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 14916
Localisation: Belgique

MessagePosté le: 08 Juil 2012 à 22:25    Sujet du message:  Re: Tomas Alfredson Répondre en citantRevenir en haut

Image

La taupe a tout pour ne pas plaire au grand public pour qui film d'espionnage rime avant tout avec cascades, explosions et héros qui flingue à tout-va. Au contraire, cette oeuvre de Tomas Alfredson est sacrément bien foutue, intelligente et proposant un scénario un peu alambiqué, mais finalement très accessible.
Adapté du roman de John le Carré qui est également un des scénariste, l'oeuvre réussit de toute façon son pari: convaincre le cinéphile. En effet, tout rappelle les années 70 dans le traitement du sujet comme la photographie, donnant presque l'impression d'avoir été filmé à cette époque.
Le plus réussi est probablement l'ambiance que parvient à instaurer Tomas Alfredson dans une mise en scène souvent en mouvement, vivante, mais qui parvient surtout à faire en sorte que le spectateur sombre dans une forme de paranoïa. En effet, on est face à des personnages qui semblent toujours jouer un double-jeu avec leurs collègues. C'est donc difficile de savoir pour qui ils travaillent vraiment. D'autant que les séquences ne sont pas toujours montrées de manière chronologiques. Mais ça aide également à se faire une opinion.
Si on peut aussi deviner assez facilement qui est la taupe dans le service secret britannique, le Cirque, infiltré donc par un espion à la solde des Soviétiques, ça n'entache pas le plaisir que l'on peut éprouver à voir le film. Peut-être est-ce le tort d'Alfredson d'insister sur deux ou trois personnages et qui peuvent donner donc des indices au spectateur. Le tout reste bien ficelé puisque le public ne s'ennuie jamais.
Le casting est quant à lui parfait. Gary Oldman est bien loin des rôles qu'on le connait où il gueule sans arrêt dans des rôles de méchant. Le tout accompagné à la perfection par Hinds, Strong, Hardy, Firth, Hurt ou encore Cumberbatch. Vraiment, aucun rôle n'est à jeter.
Niveau défaut outre donc qu'on se concentre peut-être un peu trop sur certains personnages, il y a cette séquence de l'école où un des hommes tue un oiseau. Le résultat qui en découle est assez décevant.
Mais qu'importe, La taupe est une excellente surprise et une bonne bouffée d'oxygène pour regarder quelque chose loin des productions actuelles en la matière.

http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif

_________________
http://www.senscritique.com/batman1985
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
chrislynch
Administrateur


Age: 53
Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 49342

MessagePosté le: 09 Juil 2012 à 12:15    Sujet du message:  Re: Tomas Alfredson Répondre en citantRevenir en haut

http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/0009.gif

Vivement la suite Mr. Green
Voir le profil de l'utilisateur
Titine



Age: 63
Inscrit le: 06 Oct 2010
Messages: 6876
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: 20 Juil 2012 à 15:14    Sujet du message:  Re: Tomas Alfredson Répondre en citantRevenir en haut

La taupe http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif
J'aime bien la lenteur de la mise en scène qui permet d'installer une ambiance effectivement bien parano !
Acteurs tous excellents et histoire pas trop compliquée, mais l'histoire à la limite je m'en suis foutue tellement j'ai été subjuguée par l'atmosphère du film.
J'en profite pour noter Morse http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif http://img11.hostingpics.net/pics/150238smileylove.gif

_________________
Je suis CHARLIE
Voir le profil de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers :   


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum